Qui se cache derrière l’ étiquette TDAH

J’ ai décidé d’ écrire ce titre car trop souvent, on étiquette la maladie aux humains, c’ est comme si, soudainement après un diagnostique, l’ individu disparaît pour faire place au nom de la maladie,. On vous regarde comme étant le cancer et non comme une personne atteinte du cancer. Je trouve que c’ est la même histoire lorsque l’ on parle du TDAH,  on voit le trouble et non la personne derrière ce trouble, ceci peut faire toute la différence.

Le TDAH , abréviation pour trouble d’ attention avec ou sans hyper-activité est devenu un sujet de plus en plus populaire , auparavant on en parlait beaucoup plus chez les sujets enfants que l’ on détectait au sein du système scolaire . Aujourd’ hui  on s’ est vite aperçu que plusieurs enfants non diagnostiqués, trainaient encore ce trouble avec eux dans leur quotidien d’ adulte..

Le TDAH est un désordre neurologique et non pas une maladie. Il peut être aggravé par des facteurs psycho-sociaux mais il est essentiellement d’origine génétique (donc souvent héréditaire) et neurobiologie. Les zones cérébrales responsables de l’attention, du sens de l’organisation et du contrôle des mouvements s’activent de façon anormale et est noté  un déséquilibre dans les taux de certains messagers chimiques (neurotransmetteurs) dans le cerveau, comme la dopamine et la noradrénaline.

Se lancer dans la vie de couple n’est pas une mince affaire. Rencontrer la bonne personne, s’engager dans la relation, entretenir l’amour et la confiance au quotidien, sont des défis pour tous, que l’on soit atteint de TDAH ou non ! Mais il est vrai que le défi peut s’avérer encore plus grand pour les adultes atteints de TDAH.

Ceci dit, le quotidien de ces individus n’ est pas toujours facile, autant pour eux que leur entourage, Cependant, une chose est certaine, c’ est avec du support, de la compréhension et beaucoup de patience, que l’ on peut changer une dynamique dans la relation et rendre la vie agréable .

Voici quelques petits conseils simple pour rentrer en bonne harmonie avec  une personne atteinte de TDAH.  Dans une liaison où une personne à le TDAH et l’autre pas , en sachant que des tensions  peuvent surgir suite aux caractéristiques du TDAH soit  l’hyperactivité, l’impulsivité et le manque de concentration.

1– Evitez les remarques négatives. Souvent vous remarquerez que la personne avec le TDAH débute quelque chose et s’arrête à la moitié pour commencer quelque chose d’autre. Ou bien qu’il ne tienne pas ses promesses parce qu’il les a oubliées. Essayez de le lui rappeler d’une façon diplomatique et assistante sans que vous ne le critiquiez et ne le dépréciez à chaque fois.

2-Faites des choses ensemble. Si vous faites des choses ensemble vous aurez plus de plaisir et vous serez moins tenté à réfléchir . Ainsi vous aurez plus de plaisir  une meilleure harmonie règnera.

3- Communiquez entre vous. Les gens avec le TDAH ont parfois beaucoup de peine à écouter. Ils perdent souvent leur attention au milieu d’une conversation ou ils vous interrompent au milieu d’une conversation. Il n’est pas toujours facile d’engager une bonne conversation avec quelqu’un qui a le TDAH. Cependant, une attitude calme et assistante du partenaire peut aider la personne avec le TDAH à mieux ordonner ses pensées et à contenir son impulsivité.

4- L’humour : les personnes avec TDAH voient de l’humour partout. Ils ne font pas seulement des choses drôles mais ils pensent aussi souvent à des choses drôles. Les personnes qui n’ont pas l’ADHD sont souvent attirés par eux parce qu’ils prennent la vie à la légère. Apportez également une touche d’humour dans la liaison et riez ensemble de vos drôleries.

5- Ecrivez des notes : Les gens TDAH sont des personnes oublieuses nées. Si ils ne font pas tout de suite quelque chose ils risquent de déjà l’oublier après cinq minutes. Une aide très utile serait de se servir d’ un bloc note ou un agenda . Quelqu’un avec TDAH devrait se munir de petits papiers collants post-it qu’il devrait accrocher sur des endroits cruciaux tel que la salle de bains, la toilette, la cuisine ou la table du salon.

6- Planifier ensemble : les gens avec TDAH sont souvent irréalistes dans leur planification. Ils pensent pouvoir réaliser beaucoup en peu de temps. Ils veulent aussi tout faire en même temps. C’est pourquoi il est bon de planifier ensemble, cela apporte une certaine structure et assistance à la personne TDAH.

7- Faire une structure :  Les personnes TDAH déteste une structure mais ils en ont cependant vraiment besoin sinon ils fonctionnent très chaotiquement . C’est pourquoi il est conseillé de créer ensemble une structure qui n’est pas étouffante mais où l’on peut se raccrocher dans les choses qu’on fait ensemble. Faites ensemble un planification du temps pour les choses que vous souhaitez réaliser. La structure au niveau de l’espace est également très importante pour quelqu’un avec TDAH ,par exemple une chambre où la personne avec TDAH peut tout faire ce qu’elle veut librement et où tout peut être très chaotique. Il a besoin de se sentir libre au niveau de ses pensées.

selon des études, 75 % des adultes atteints du TDAH éprouvent de sérieux problèmes interpersonnels. Très souvent, leurs relations sont de courte durée mais le TDAH n’est pas une « peine capitale » pour le couple! Les personnes souffrant de TDAH peuvent s’avérer être de merveilleux partenaires et la relation peut même être solidifié. Il faut juste vouloir être présent pour l’ autre et l’ accompagner dans ce cheminement. Evidemment, il faut aussi connaitre ses limites et être assez responsable pour savoir quand la situation nous dépasse et ce , tout comme partout ailleurs.

En bref je dirais de garder une attitude positive, soyez calme,  soyez des oreilles attentives et un coeur aimant et vous verrez comment l’ amour peut tout transformer autour de soi. Beaucoup de livres sont écrits mais nous  sommes ceux qui tenons  le crayon de notre vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *