Le changement d’ heure

Le changement d’ heure

Au Canada, les horloges sont avancées d’une heure au printemps, puis remises à l’heure normale à l’automne.

On avance l’heure pour retarder le lever et le coucher du soleil et bénéficier ainsi d’une plus longue période d’ensoleillement.Le premier à avoir pensé à avancer l’heure est Benjamin Franklin en 1784, mais les gens trouvaient cela trop farfelu. En 1916, après la première guerre mondiale,la France a décidé d’appliquer l’heure d’été,de nombreux pays d’Europe ont suivi son exemple et se sont mis à avancer l’heure l’été pour économiser le combustible.

Plus tard, plusieurs pays, revinrent à l’heure normale.Les fermiers n’étaient pas très contents de cette décision.car en été ils  de la clarté du soleil plus longtemps.

Le Canada, quant à lui, n’a jamais cessé d’avancer l’heure en été et de retourner à l’heure normale en automne. A la suite de la crise pétrolière en 1973, l’heure d’été fut de nouveau adopté par de nombreux pays dont la France en 1976.

Même si le fait de changer l’heure ne convient pas à tout le monde et reste controversé, le fait de reculer ou d’avancer l’heure permet une meilleure utilisation de la lumière solaire. Cette mesure est principalement utile pour les endroits tempérés, comme le Canada, où les variations saisonnières de luminosité sont plus grandes.

Avant 1884, au Canada, pour connaître l’heure locale, il fallait se fier au soleil, en faisant coïncider l’heure du midi avec le moment où il atteignait son zénith. Cette méthode faisait considérablement varier les heures locales. Elle fut utilisée jusqu’au moment où le train commença à traverser le pays.

À partir de ce moment, le Canada a été divisé en sept fuseaux horaires, mais en 1973 un fuseau horaire a été retranché, pour n’en faire plus que six. Il semblerait que Benjamin Franklin, en 1784, aurait effleuré l’idée d’un système de changement d’heure pour bénéficier de la lumière, dont les premiers balbutiements auraient débuté en 1918 avec l’ajout des heures d’ensoleillement à la période estivale des Canadiens. Depuis, selon les périodes de l’histoire et les pays, plusieurs règles concernant le changement d’heure ont été créées. Dans les moments critiques, durant la Deuxième guerre mondiale notamment, les pays ont décrété l’heure avancée pendant plusieurs mois, souvent presqu’à l’année, afin d’économiser le pétrole, l’électricité et l’énergie

 La consommation d’électricité augmente de façon globale en hiver avec le froid et la baisse de la luminosité, ce qui rend difficile la mesure des économes d’énergie générées par le changement d’heure., le passage à l’heure d’été entraînerait une hausse de la consommation électrique à cause de l’usage intensif de la climatisation.

De plus, les économies d’énergie dues au changement d’heure diminuent progressivement au fil des années. Cela s’explique par la diminution de la part relative de la consommation électrique liée à l’éclairage, avec l’introduction de nouvelles technologies comme les lampes basses consommations et les diodes électroluminescentes.

Le changement d’ heure n’ est pas facile sur le plan moral aussi puisque la noirceur rentre vite, très souvent les gens quittent leur demeure de très tôt ( dans le noir ) et retourne chez eux dans cette même noirceur et bien souvent ce manque d’ exposition au soleil  fait vite place à la déprime saisonnière. Depuis quelques temps au Canada on coïncide le changement d’ heure avec le changement des piles dans les avertisseurs de feu e prévention car l’ arrivée du temps froid fait augmenter l’ utilisation des chauffages de toutes sortes et malheureusement pas souvent selon les normes qui peuvent entraîner des incendies très fâcheux.