Du lait maternelle à vendre sur un site

Du lait maternelle à vendre sur un site

En lisant les nouvelles ce matin,  je suis tombée sur ceci  :

Une mère de Sherbrooke a eu recours à un site de petites annonces pour offrir son lait maternel à d’autres mamans dans le besoin. ayant accouché récemment, et n’ étant pas en mesure d’allaiter son bébé. Sa production de lait  allant de bon train depuis des mois, elle décide donc d’ entasser les sacs de lait maternel dans son congélateur.

Soucieuse de ne pas gaspiller cette ressource, elle souhaitait en faire profiter un autre poupon. Elle a publié une petite annonce en ligne sur un site d’ annonce populaire au Québec , et ses sacs de lait ont rapidement trouvé preneur. Tout semble se vendre ces temps- ci quand il y a une clientèle . L’ annonce en question se lisait comme suit: «Maman en excellente santé. Beaucoup de lait congelé. Email pour plus d’infos. »

Elle vend 1,25$ l’once. Pourquoi le vendre? « J’ai voulu le donner à la banque de lait. J’avais plus de 800 onces dans un congélateur tombeau! », se justifie-t-elle d’emblée. Mais les critères de sélection pour la banque de lait sont stricts. Il faut avoir accouché dans un établissement hospitalier affilié en plus de se soumettre à un questionnaire de santé et à une analyse sanguine. Caroline n’a pas accouché dans un des hôpitaux ciblés par controlé.

« J’étais frustrée de ne pas pouvoir donner mon lait », dit-elle expliquant que son fils de trois mois est multi-allergique. Toutes les réserves qu’elle a faites sont inutilisables pour son bébé. S’en est suivi une longue réflexion. Que devait-elle faire avec tout ce lait? Son conjoint lui propose alors de le vendre. « J’avais tellement travaillé fort pour le ramasser. J’avais trop peur que ça se perde. C’est de l’or pour moi aussi, je sais ce que ça vaut », se défend-elle. (PLANÈTE FMAGAZINE)

Effectivement, Hema Quebec a une banque de lait maternelle. pour venir en aide aux mères de grands prématurés ne pouvant pas allaiter. Le programme est administré en hôpitaux et le lait est offert dans certains établissements,Héma-Québec exige que les donneuses aient accouché dans un de ses huit établissements hospitaliers affiliés, tous situés à Montréal ou Québec, et que la mère se soumette à un questionnaire de santé et à une analyse sanguine. En ce moment, 265 mères donneuses sont inscrites.

Pour ma part, je serais très prudente, je pense que la santé de l’ enfant ne devrait jamais être mis en péril surtout lorsque cela concerne le lait maternelle , surtout lorsque l’ on sait que la maladie, virus, microbes sont partout , il faut que cela soit sous contrôle  et donc je crois que tout parent responsable se doit de calculer les enjeux de chacune des décisions prises en ce qui concernent leurs enfants.