Des spécialistes de l’obésité prennent la défense de Coca-Cola, mais avaient omis de préciser qu’ils recevaient un important financement de la multinationale.

Des spécialistes de l'obésité prennent la défense de Coca-Cola, mais avaient omis de préciser qu'ils recevaient un important financement de Coca-Cola.

Des spécialistes de l’obésité prennent la défense de Coca-Cola, mais avaient omis de préciser qu’ils recevaient un important financement de Coca-Cola.

Steve Blair, PED
Steve Blair, PED

L’un des fondateurs, du (Global Energy Balance Network) le professeur Steven Blair, de l’École de santé publique de l’Université de Caroline du Sud, remet en doute le rôle de la malbouffe et des boissons sucrées comme Coca-Cola dans le problème de l’obésité. Déplorant par la même occasion, que les médias et la communauté scientifique aient tant insisté sur l’aspect nuisible de ces aliments et boissons concernant l’obésité. Il affirme «…c’est l’équilibre entre l’apport et la dépense de calories qui permet de prévenir l’obésité…»

C’est le Dr. Yoni Freedhoff, professeur adjoint de la faculté de médecine de l’Université d’Ottawa qui à découvert le lien entre la multinationale et le groupe (Global Energy Balance Network). « …Quand ce réseau a été lancé, plus tôt cette année, on ne trouvait nulle part de mention de son financement… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *