Des crevettes controversées

Des crevettes controversées

Récemment en écoutant les nouvelles, j’ ai pris connaissance d’ une enquête concernant l’ exploitation humaine. En effet selon certaines sources, il y aurait en Thaïlande, des migrants illégaux que l’ on feraient travailler de force comme main-d’ oeuvre dans l’ industrie  de la crevettes.  Pour dire vrai, ce n’ est pas la première fois que j’ entend ce genre d’ exploitation humaine, je me souviens du fameux scandale du magasin IKEA lorsque j’ apprenais que la main-d’ oeuvre majoritaire , serait des enfants. Évidemment que cela fut choquant de savoir que derrière  chaque meubles , il y avait la sueur du front d’ un enfant ; Cela n’ a pas eu grand impact puisque le magasin en question continue d’ augmenter son chiffre d’ affaire.

Pour en revenir au sujet principal de mon article, j’ ai appris que certaines crevettes sur nos tablettes , proviennent de l’ esclavage humain et qu’ un grossiste très populaire au Canada  en fait l’ importation mais je préserverai le nom ,n’ étant pas ici pour accuser.

90 % des quelque 300.000 personnes employées sur les navires de pêche thaïlandais sont des migrants, donc potentiellement exploitables. Mais la Thaïlande ne réagi pas puisque ce secteur  représente 7 milliards de dollars de revenus en 2011 et donc c’ est un secteur clé pour son économie. Elle est en effet le 1er exportateur mondial de crevettes avec 500 000 tonnes, dont 10 % par une certaine société dont je n’ afficherai pas le nom pour des raisons légales et qui est accusée d’esclavagisme.

Ces migrants sont attirés en Thaïlande avec des promesses de travail bien rémunéré qu’ils ne voient jamais puis ils sont envoyés en haute mer sur des navires à l’état parfois effrayant, ils sont démunis de leurs papiers, quand ils en ont et forcés de travailler parfois jusque 20 heures par jour et parfois pour plusieurs années , avant de pouvoir se dégager de ce piège. Impossible de s’échapper et impossible de faire autrement que de se contenter des coups, parfois mortels, de la nourriture minimale, assiette de riz et du harcèlement d’employeurs sortis d’un autre âge.

Certains rescapés et marins ont témoigné de pratiques barbares,: des tortures et des malades, trop faibles pour travailler, et précipités vivants par dessus bord. Des travailleurs drogués ou assassinés, puis découpés, jetés à l’eau quand ils sont trop épuisés. Selon un communiqué de presse, il y aurait eu en 2008 ,  quatre Vietnamiens qui avaient sauté en pleine mer de leur bateau de pêche au large de Papeete pour échapper aux sévices qu’ils subissaient à bord du bateau. Vraiment incroyable…

Bien entendue, ces crevettes arrivent dans nos chaines d’ alimentation et peu de gens vont vraiment changer leurs habitudes , Les crevettes sont des fruits de mer dont plusieurs raffolent dont moi-même mais il est triste de penser que certains fournisseurs sont aussi des maîtres d’ esclaves , alors la prochaine fois que vous verrez des crevettes provenant de la Thaïlande, ayez une petite pensée ..probablement que ce fut le fruit des efforts d’ un migrant.