Déforestation: le Canada montré du doigt

Déforestation: le Canada montré du doigt

La planète perd chaque jour 20 000 hectares de forêt vierge et la plus grande partie de cette perte a lieu au Canada, selon une étude réalisée par une équipe de l’Université du Maryland, avec l’aide de grands groupes écologistes.

De 2000 à 2013, la forêt intacte a reculé de 8% dans le monde et de 7,3% au Canada.

Selon les critères retenus pour cette imposante recherche, une forêt intacte doit être d’une superficie minimale de 500 km2 et doit mesurer au moins 10 km de largeur.

Une forêt n’est plus intacte si elle a été fragmentée, par exemple par l’aménagement d’une route forestière.

Une forêt fragmentée ou dégradée aura une biodiversité plus faible qu’une forêt intacte, selon les observations scientifiques.

Peter Potapov, spécialiste de la géomatique et auteur principal de la recherche, affirme que les pays comme le Canada doivent trouver un moyen de conserver leurs dernières zones de forêt intactes.

«Dans la forêt boréale, l’industrie forestière s’étend de plus en plus vers les zones moins productives, où la forêt met des centaines d’années à se renouveler, dit-il. C’est une exploitation qui s’apparente à celle des mines ou au pétrole: vous prenez la ressource et après, elle ne se renouvelle pas, en tout cas pas assez rapidement.»

Il croit que les entreprises forestières doivent recenser les zones de forêt intactes sur leurs territoires de coupe et trouver des moyens de les conserver.

«Au Canada comme en Russie, il faut promouvoir l’exploitation forestière plus intensive, sur des superficies plus petites et plus productives», dit-il.

Même si le Canada arrive au premier rang en matière de perte de forêt vierge, devant la Russie et le Brésil, plusieurs pays ont un problème bien plus aigu, compte tenu de leur superficie, précise-t-il.

«Depuis 2000, le taux de perte de forêt intacte au Canada est de 7,3%, mais c’est moins que la moyenne mondiale, dit-il. Il y a des pays où c’est bien pire: le Paraguay et la Birmanie, par exemple.»

1 million de km2

Forêt intacte dégradée ou perdue de 2000 à 2013

(C’est l’équivalent des deux tiers du Québec ou de deux fois la France)

Part de chaque pays dans la perte de forêt intacte

Canada 21,4%

Russie 20,4%

Brésil 14,2%

États-Unis 6,1%

Bolivie 4,2%

Indonésie 3,7%

Paraguay 3,4%

Australie 3,3%

Pérou 3%

RD du Congo 2,6%

Autres pays 17,7%

Perte de forêt intacte de 2000 à 2013

Paraguay 78,5%

Îles Salomon 52,5%

Guinée équatoriale 43,7%

Laos 40,8%

Australie 36,6%

République centrafricaine 34,4%

Liberia 32,1%

Birmanie 28,1%

Moyenne mondiale 8%

Canada 7,3%

Sources: Intactforests.org, University of Maryland Department of Geographical Sciences

Source: http://www.lapresse.ca/environnement/especes-en-danger/201409/06/01-4797772-deforestation-le-canada-montre-du-doigt.php